Back to site

NEW: The Missing Show

Image of NEW: The Missing Show

8.00

En septembre 2017, Mounir Fatmi ouvre une exposition à New York, à la galerie Jane Lombard. À travers la lecture de deux textes, une lettre adressée à sa galeriste et un ensemble de poèmes, l’artiste raconte son choix de ne pas se rendre sur le territoire américain, ainsi que la découverte de sa propre exposition à travers les réseaux sociaux et les regards d’anonymes.

Ces commentaires déposés ont été transposés en poèmes via le procédé du cut-up, par l’artiste et la machine, produisant une poésie digitale.

« The Missing Show » envisage la langue à l’ère du post-internet dans son potentiel transitif d’individualisme comme d’individuation. Faisant l’expérience du réel dans toute sa discontinuité, Mounir Fatmi élève la langue au rang d’une forme résistance.

Agnès Violeau, avril 2018